Clinique

Les signes initiaux sont assez rapides mais persistants, ils sont parfois isolés (60%) ou multiples (40%)

La névrite optique rétrobulbaire (30%) se caractérise pas la baisse brutale de l’acuité visuelle d’un œil accompagnée d’une douleur de l’orbite. La vision des couleurs est altérée la plupart du temps. La récupération se fait en quelques semaines en laissant des troubles de la vision des couleurs et une décoloration de la papille vue par l’ophtalmo.
Après la récupération des petites baisses transitoires de la vision peuvent survenir en cas de fatigue ou de fortes chaleurs(Uhthoff)

Les signes moteurs représentent également 30 % des signes de début, caractérisés par une lourdeur d’un membre, souvent une jambe.

Les signes sensitifs, qui représentent 20% des signes de début sont très variables, parfois bien localisés, parfois diffus. Leur localisation donne des signes parfois précieux pour organiser les examens. Il s’agit de fourmillements, de picotements de sensations de brûlure ou de striction, de ruissellements sous la peau. Parfois de décharges électriques en fléchissant la nuque, traduisant une inflammation de la moelle cervicale. Une diminution de la sensibilité peut exister dans ces territoires, sa diffusion aux membres inférieurs explique les troubles de l’équilibre.

Au niveau du visage, l’atteinte des paires crâniennes peut donner une diplopie, une paralysie faciale ou une atteint e douloureuse d’une hémiface.

L’atteinte du cervelet, rare au début entraine une démarche ébrieuse, des troubles de l’équilibre et une modification de la voix.

Les troubles sphinctériens entrainent des mictions impérieuses, des difficultés sexuelles ou digestives.

Les troubles cognitifs sont fréquents dans le cours de la maladie (difficultés de concentration, troubles de la mémoire) plus rarement les troubles du comportement.

La fatigue est le symptôme le plus rapporté (87 % des patients), responsable de la perturbation de la qualité de vie même si les symptômes neurologiques paraissent peu invalidants.

Les douleurs sont assez fréquentes, de type neuropathique(brulures, broiement, déchirure)

administration du site